L'église vue du sud-est (2015)

Angy

Saint-Nicolas et Saint-Clair * * Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Beauvais

Classé monument historique en 1862

Coordonnées GPS :
49°19' 42" N 2°19' 36" E
Fermer la carte

Angy, église Saint-Nicolas et Saint-Clair

A proximité d’un vieux lavoir recevant les eaux d’une source qui passait autrefois pour guérir l’ophtalmie, l’église Saint-Nicolas et Saint-Clair vaut à la fois par l’archaïsme de sa nef et le bel équilibre de son chevet, dominé par un clocher dont les dimensions imposantes n’altèrent en rien l’élégance.

Par ses petites fenêtres en plein cintre sans ébrasement extérieur, ses deux portes dont le linteau et le tympan sont curieusement taillés dans un même bloc de pierre et ses contreforts plats, la nef, à laquelle un bas-côté a été adjoint vers 1130, appartient au 11ème siècle.

La reconstruction des parties orientales débute par l’actuel bras nord du transept vers le milieu du 12ème siècle. Elle se poursuit dans le dernier quart du même siècle par l’édification, en deux campagnes de construction, du bras sud et du chœur pentagonal. Si les parties basses se dégagent encore mal de l’esthétique romane, le clocher, avec ses grandes baies géminées en tiers-point, est une des premières tours véritablement gothiques de la région. Un économique toit en bâtiere, dont l’effet est cependant très heureux, le termine. Une corniche beauvaisine se remarque au bras nord du transept ainsi qu’au clocher.

L’église a conservé un curieux bénitier roman, orné d’une tête chimérique et plusieurs statues en bois des 16ème et 17ème siècles dont une Vierge à l’Enfant, un saint Clair, un saint Nicolas et un saint Roch (1978, modifié 2015).

Chronologie :

Points d'intérêt :

Galerie :

L'extérieur de l'église

L'intérieur de l'église

Bibliographie :

  • Louis GRAVES, Précis statistique sur le canton de Mouy, arrondissement de Clermont (Oise), Beauvais, Achille Desjardins,‎ s.d. (1835).
  • Eugène WOILLEZ, Archéologie des monuments religieux de l'ancien beauvaisis pendant la métamorphose romane, Paris, 1839-1849, p. A 5-8 et planches hors texte.
  • Antoine-Joseph WARME, Mouy et ses environs, Beauvais, 1873, p. 191-224.
  • Comte de LUCAY, "Angy en Beauvaisis, son histoire, ses privilèges, sa prévôté royale", Comité Archéologique de Senlis, Comptes-Rendus et Mémoires, 1875, p. 125-240.
  • Chanoine L. PIHAN, Esquisse descriptive des monuments historiques dans l’Oise, Beauvais, 1889, p. 203-208.
  • Dominique VERMAND, « L’église d’Angy (Oise) », Comptes-rendus et Mémoires de la Société Archéologique et Historique de Clermont-en-Beauvaisis, t. 33, 1969-1971, p. 237-256.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise, I, Nouvelles Editions Latines, 1978, in-8° de 34 p., p. 3-6 (voir texte ci-dessus).

Sites internet :

  • Creation of Gothic Architecture
  • Inventaire général du patrimoine culturel
  • Wikipédia (Pierre Poschadel, principalement)

Documents :

  • Extrait de Eugène WOILLEZ, Archéologie des monuments religieux de l’ancien Beauvaisis pendant la métamorphose romane, Paris, 1839-1849 : ANGY. PL I et II.
  • Portes de la nef romane (11ème siècle) par D. VERMAND

Notes :

  • Angy : notes de visite du 13/9/1997