L'église vue du nord (2016)

Ansauvillers

Saint-Léger Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Beauvais

Coordonnées GPS :
49°33' 54" N 2°23' 15" E
Fermer la carte

Ansauvillers, église Saint-Léger

Constitué par la réunion progressive d’un habitat autrefois dispersé, Ansauvillers forme un bourg très étendu que traverse l’ancienne voie romaine Pont-Sainte-Maxence-Amiens. Encore parfaitement identifiable au sud de l’agglomération, cet axe routier antique, que la tradition désigne sous l’appellation de  » chaussée Brunehaut « , comme beaucoup d’autres voies de la même époque, atteste l’ancienneté de l’habitat en ce lieu. Ansauvillers a été le siège d’une seigneurie jusqu’à la fin de l’Ancien Régime.

Très restauré, systématiquement badigeonné à l’intérieur et largement crépi à l’extérieur, Saint-Léger est un édifice difficile à analyser. La nef et l’abside qui la prolonge, reconstruite pour partie en 1668/71, sont édifiés en brique et dénués de style. Une charpente en carène couvre l’ensemble. Assis sur la façade, le clocher en charpente couverte d’ardoises est de 1786. Il est reçu, à l’intérieur, sur un dispositif en bois composé d’arcades associées à quatre minces piles.

L’unique bas-côté, situé au nord, est daté de 1850 au-dessus de la porte latérale. Les quatre arcades par lesquelles il communique avec la nef paraissent toutefois remonter au 16ème siècle. Bâtie au nord-est, la sacristie porte la date de 1866.

On remarquera surtout les belles boiseries du chœur, de la fin du 17ème siècle, encadrant deux vitraux de l’atelier Bazin-Latteux (1875-76) et une amusante chaire en plâtre peint, avec la représentation des douze Apôtres, mélangeant les styles néo-roman et gothique (2005).

Chronologie :

Points d'intérêt :

Galerie :

Bibliographie :

  • Louis GRAVES, Précis statistique sur le canton de Breteuil, arrondissement de Clermont (Oise), Beauvais, Achille Desjardins,‎ 1843.
  • Ernest LAURAIN, "Epigraphie du canton de Breteuil-sur-Noye", Comptes-rendus et Mémoires de la Société Archéologique et Historique de Clermont-en-Beauvaisis, 1944, p. 66-68.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Oise picarde. Breteuil, Froissy et Crèvecoeur, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise et Syndicat Mixte de l’Oise Picarde, 2005, in 8° de 64 p., p. 7 (voir texte ci-dessus).

Notes :

  • Ansauvillers : notes de visite du 9/7/2003