L'église vu du sud (2003)

Bonvillers

Saint-Martin * Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Beauvais

Coordonnées GPS :
49°35' 18" N 2°21' 7" E
Fermer la carte

Bonvillers, église Saint-Martin

Saint-Martin est un édifice bien représentatif des constructions de style gothique tardif dans la région qui juxtaposent un chœur élevé, lumineux et construit avec soin, à une nef basse et aveugle. De nombreuses réparations témoignent, comme bien souvent, d’une histoire mouvementée.

Remplaçant un édifice antérieur vraisemblablement détruit pendant la Guerre de Cent Ans, l’église actuelle comprend une nef de trois travées avec bas-côtés et un chœur de deux travées terminé par une abside à trois côtés.

La nef est la partie la plus hétérogène. Non voûtée, elle communique avec les bas-côtés par des arcades au tracé brisé. On note un collage au niveau des piles situées à l’ouest qui prouve que les seconde et troisième travées ont été bâties d’abord, sans doute en même temps que le chœur, c’est-à-dire dans la première moitié du 16ème siècle. Construite peu après, la première travée s’appuie sur une façade reconstruite en style néo-classique qui remonte aux années 1820. Légèrement plus tardifs, les murs en briques des bas-côtés doivent être contemporains de la sacristie, bâtie en 1836.

Partie la plus intéressante, le chœur est un bon exemple de style gothique tardif comme le montrent ses grandes fenêtres à réseau flamboyant et ses voûtes dont les ogives à profil prismatique retombent par pénétration directe (c’est-à-dire sans l’intermédiaire de chapiteaux) dans les murs. Une clef de voûte porte les écussons d’un abbé de Notre-Dame de Breteuil, la plus riche abbaye de la région, à qui revenait en totalité la dîme perçue sur l’église.

Parmi le mobilier, on notera une cuve baptismale en pierre, sans doute du 13ème siècle, et un bel ensemble – boiseries, autel, chaire, deux stalles – de style Louis XV. Les vitraux sont des années 1870 mais quelques restes du 16ème siècle subsistent dans deux fenêtres (2005).

Chronologie :

Points d'intérêt :

Eléments de construction :

Galerie :

Bibliographie :

  • Louis GRAVES, Précis statistique sur le canton de Breteuil, arrondissement de Clermont (Oise), Beauvais, Achille Desjardins,‎ 1843.
  • Ernest LAURAIN, "Epigraphie du canton de Breteuil-sur-Noye", Comptes-rendus et Mémoires de la Société Archéologique et Historique de Clermont-en-Beauvaisis, 1944, p. 74-77.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Oise picarde. Breteuil, Froissy et Crèvecoeur, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise et Syndicat Mixte de l’Oise Picarde, 2005, in 8° de 64 p., p. 14 (voir texte ci-dessus).

Sites internet :

  • Inventaire général du patrimoine culturel

Notes :

  • Bonvillers : notes de visite du 8/7/2003