L'église vue du sud-est (1979)

Chamant / Balagny-sur-Aunette

Sainte-Foy * Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Senlis

Inscrit monument historique en 1970

Coordonnées GPS :
49°13' 28" N 2°38' 13" E
Fermer la carte

Chamant / Balagny-sur-Aunette

Situé sur l’ancienne voie romaine de Senlis à Soissons, Balagny est d’origine très ancienne. Privée de sa nef et flanquée d’un court et étroit clocher du 17ème siècle à peine ajouré, l’église Sainte-Foy n’est guère engageante vue de l’extérieur. C’est pourtant un édifice très intéressant, dont la première travée remonte au premier quart du 12ème siècle. Elle possédait d’origine une voûte d’arêtes ou, peut-être, d’ogives – reconstruite au 16ème siècle – dont témoignent encore aujourd’hui les supports, couronnés par des chapiteaux décorés d’une manière très frustre de figures grotesques, de feuilles plates, d’arums, de pommes de pin, de palmettes… et dont certains restent dans la tradition de la sculpture du 11ème siècle. Une nef unique la précédait à l’ouest et une abside en hémicycle devait terminer l’ensemble. Peut-être reconstruit dès le 13ème siècle sur plan carré, le choeur actuel a presque totalement été refait au 16ème siècle, époque à laquelle un bas-côté a été ajouté sur le flanc nord (2002, modifié 2016).

Chronologie :

Points d'intérêt :

Galerie :

Bibliographie :

  • Louis GRAVES, Précis statistique sur le canton de Senlis, arrondissement de Senlis (Oise), Beauvais, Achille Desjardins,‎ 1841.
  • Abbé Eugène MÜLLER, Senlis et ses environs, Senlis, 1894, p. 208-210.
  • Raymond POUSSARD, « Chamant, village neuf fois centenaire», GEMOB, Bulletin n°70-71, 1995.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Cantons de Senlis et de Chantilly. Vallées de la Nonette et de la Thève, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise et communes des cantons de Senlis et Chantilly, 2002, in-8° de 56 p., p. 11 (voir texte ci-dessus).

Notes :

  • Chamant / Balagny-sur-Aunette : notes de visite du 9/6/2000