L'église vue du nord (2003)

Cormeilles

Saint-Martin Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Amiens

Coordonnées GPS :
49°38' 29" N 2°11' 39" E
Fermer la carte

Cormeilles, église Saint-Martin

Situé près de l’ancienne voie romaine Beauvais-Amiens (Caesaromagus-Samarobriva), Cormeilles est d’origine très ancienne. Le premier habitat était toutefois localisé au nord du village, à proximité du cimetière. Occupant un petit mamelon encore bien identifié et vraisemblablement fortifié durant le haut Moyen Age, celui-ci héberge une petite chapelle reconstruite en 1827 dont la dédicace à saint Martin atteste l’antiquité et dans laquelle il faut voir le souvenir de la première église paroissiale, un cas qui se rencontre dans d’autres villages de la région.

L’église montre un curieux plan formant un T, résultat de deux campagnes de construction bien distinctes. La partie la plus ancienne est la nef, construite en pierres de taille. Le style de la façade et la mouluration des fenêtres revendiquent clairement le 16ème siècle. Comme souvent, le clocher en charpente et ardoises domine la façade. L’intérieur a conservé quelques blochets sculptés de l’ancienne charpente.

Evoquant davantage un transept, le chœur a été reconstruit en briques en 1828 en remplacement du précédent, trop petit et délabré. Outre des fenêtres en plein cintre, deux oculi l’éclairent au nord et au sud. Un berceau surbaissé en bois enduit de plâtre le couvre. Quelques fenêtres ont été percées dans la nef à cette occasion.

Provenant de l’ancien chœur, le retable est une œuvre de style classique d’un effet très monumental dû aux doubles colonnettes surmontées d’un fronton qui l’encadre. Une peinture représentant saint Martin rappelle la dédicace de l’église, de même qu’une petite statue en bois de 1733. Les boiseries de la tribune, qui comportent une représentation du Baptême du Christ, méritent aussi d’être mentionnées. (D.Vermand, 2005)

Chronologie :

Points d'intérêt :

Galerie :

Bibliographie :

  • Louis GRAVES, Précis statistique sur le canton de Crèvecoeur, arrondissement de Clermont (Oise), Beauvais, Achille Desjardins,‎ 1836.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Oise picarde. Breteuil, Froissy et Crèvecoeur, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise et Syndicat Mixte de l’Oise Picarde, 2005, in 8° de 64 p., p. 25 (voir texte ci-dessus).

Sites internet :

  • Inventaire général du patrimoine culturel

Notes :

  • Cormeilles : notes de visite du 1/5/2004