LE-COUDRAY-SAINT-GERMER_Exterieur-choeur-et-clocher-sud

Le Coudray-Saint-Germer

Notre-Dame * * Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Beauvais

Coordonnées GPS :
49°24' 42" N 1°50' 16" E
Fermer la carte

Le Coudray-Saint-Germer, église Notre-Dame

Ce n’est qu’en 1215 que le village du Coudray – à l’origine simple métairie de l’abbaye Saint-Germer-de-Fly – fut constitué en paroisse. La première église fut détruite, ainsi que le village et la forteresse qu’y avaient fait bâtir les religieux de Saint-Germer, durant la Guerre de Cent Ans.

L’église actuelle est un édifice composite des 16ème et 19ème siècles. Trop lourdement refaite au 19ème siècle en style gothique flamboyant, la nef ne présente plus de caractère d’authenticité. Il n’en est pas de même du choeur, qui montre un bel exemple d’appareil en damier de pierres et silex. Les fenêtres – très reprises au 19ème siècle – ont un réseau flamboyant à deux ou trois – fenêtre axiale – lancettes avec soufflets et mouchettes.

Le 19ème siècle imposera à nouveau sa marque avec la construction, à la jonction de la nef et du choeur, de double croisillons en briques à usage de chapelles ou de sacristie. Celui du sud-ouest sert d’assise au clocher, haute tour terminée par une flèche octogonale aiguë en charpente et ardoises.

L’intérieur est couvert d’un berceau brisé en bois et plâtre soulagé par des arcs doubleaux (partie droite) et des ogives (abside). Unifiant des parties d’âges différents, ces travaux mettaient un point final à une restauration qui, en réalité, s’est apparenté à une quasi reconstruction comme ce fut malheureusement trop souvent le cas à cette époque. L’édifice garde un très beau banc d’oeuvre des années 1530, remanié au 19ème siècle.

LA CHÂSSE DE SAINT BABOLIN

Saint Babolin était le fondateur de l’abbaye de Saint-Maur des Fossés, abbaye dont les moines furent chargés de la reconstruction du monastère de Saint-Germer-de-Fly à partir de 1036. La châsse abritant ses reliques était suspendue au-dessus du maître autel de l’église abbatiale. Le 26 juillet 1791, elle est emportée par les habitants du Coudray jusqu’à leur église paroissiale et la commune en reçoit l’attribution définitive trois mois plus tard. Elle est classée depuis 1901.

En forme d’architecture miniature en bois recouvert de cuivre, son ossature remonte au second quart du 13ème siècle. Elle a subi un remontage au temps de l’abbé Pierre de Wessencourt – à qui l’on doit la chapelle de la Vierge – puis a été complètement restaurée à l’époque moderne. De style gothique, elle incorpore des éléments plus anciens : un remarquable Christ bénissant, un Christ trônant – tous deux de la fin 11ème ou du début du 12ème siècle – et les restes d’une Crucifixion. Les huit arcatures latérales retombent sur des triple colonnettes avec chapiteaux et abritent des figures d’apôtres et de saints en bois doré qui sont de l’époque moderne. Les six médaillons qui décorent la toiture comportaient vraisemblablement des scènes illustrant la vie du Christ et de saint Babolin (2006).

Chronologie :

Points d'intérêt :

Eléments de construction :
Mobilier :

Galerie :

Bibliographie :

  • Louis GRAVES, Précis statistique sur le canton du Coudray-Saint-Germer, arrondissement de Beauvais (Oise), Beauvais, Achille Desjardins,‎ s.d. (1841).
  • Philippe BONNET-LABORDERIE, « Promenade dans le Thelle et le Vexin », GEMOB, Bulletin n°52-53, 1992, p.56-57.
  • Marc LE MARCHAND DE SAINT-PRIEST, « Au Coudray-Saint-Germer : la châsse de saint Babolein », Les Cahiers de la S.H.G.B.E., n°34, 1994, p. 59-63.
  • Emmanuelle RIAND, « L’orfèvrerie dans l’Oise à l’époque gothique – L’exemple des châsses de Saint-Germer-de-Fly et de Saint-Lucien de Beauvais », L’art gothique dans l’Oise et ses environs, Actes du colloque organisé à Beauvais par le GEMOB les 10 et 11 octobre 1998-(2001), p. 67-71.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Pays de Bray. Canton du Coudray-Saint-Germer, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise et Communauté de Communes du Pays de Bray, 2006, in-8° de 36 p., p. 16 (voir texte ci-dessus).

Sites internet :

  • Inventaire général du patrimoine culturel

Notes :

  • Le Coudray-Saint-Germer : notes de visite du 19/6/2003