L'église vue du sud-est (2003)

Le Mesnil-Saint-Firmin

Saint-Firmin Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Amiens

Coordonnées GPS :
49°37' 42" N 2°24' 38" E
Fermer la carte

Le Mesnil-Saint-Firmin, église Saint-Firmin

Saint-Firmin est un édifice de style néo-gothique soigneusement construit en pierre au 19ème siècle – seule la façade est en brique – mais à l’exécution toutefois un peu sèche. Il est constitué d’une nef avec bas-côtés et d’un chœur allongé terminé par une abside à trois pans. Le haut clocher en charpente et ardoises s’élève au-dessus de la façade, au revers de laquelle se trouve une tribune.

La nef communique avec les bas-côtés, très étroits, par cinq arcades retombant sur des piles circulaires par l’intermédiaire de chapiteaux décorés de crochets dans le style du 13ème siècle. Les fenêtres sont partout de simples lancettes et l’on note la présence, en façade et en retour de celle-ci, de trois petits oculi quadrilobés. Tout l’édifice est couvert d’un simple lambris. Le chevet porte les traces de réparations effectuées en brique, la commune s’étant trouvée un moment sur la ligne des combats pendant la Guerre 1914-1918.

Le chœur abrite un spectaculaire retable de style baroque aux colonnes torsadées richement décorées de feuilles de vigne et de raisins, encadrant une Vierge en Gloire. Assez curieusement, l’église ne possède pas de vitraux des ateliers Bazin qui, installés au Mesnil-Saint-Firmin, ont produit de très nombreux vitraux – pour l’essentiel dans la seconde moitié du 19ème siècle – pour les édifices de la région (2005).

Chronologie :

Points d'intérêt :

Galerie :

Bibliographie :

  • Louis GRAVES, Précis statistique sur le canton de Breteuil, arrondissement de Clermont (Oise), Beauvais, Achille Desjardins,‎ 1843.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Oise picarde. Breteuil, Froissy et Crèvecoeur, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise et Syndicat Mixte de l’Oise Picarde, 2005, in 8° de 64 p., p. 38 (voir texte ci-dessus).

Notes :

  • Le Mesnil-Saint-Firmin : notes de visite du 9/7/2003