L'église vue du sud (2006)

Marest-sur-Matz

Saint-Pierre * Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Beauvais

Coordonnées GPS :
49°30' 35" N 2°49' 32" E
Fermer la carte

Marest-sur-Matz, église Saint-Pierre

Entièrement bâtie en pierres soigneusement appareillées, Saint-Vaast attire l’attention par ses volumes tourmentés, dominés par la masse arrondie de son choeur. La simplicité de son plan – une nef unique au bout de laquelle se greffent deux croisillons et un choeur formé d’une travée droite et d’une abside en hémicycle – est trompeuse car l’édifice est en réalité assez complexe.

Malgré Graves, qui les datent de 1737, il semble que la nef et le croisillon sud soient plus anciens. Avec sa fenêtre en arc brisé prenant appui sur un larmier décalé, son contrefort disposé en biais et le décor de grappes de raisin et de poires des quatre culs-de-lampes associés à sa voûte (refaite), le croisillon sud ne doit pas être postérieur au 16ème siècle. Or, nef et croisillons sont homogènes au niveau des maçonneries. Cette date doit faire référence, comme souvent, à des réparations.

La façade est, en revanche, plus tardive comme le prouvent la date – 1777 – qui y est gravée et sa composition, caractéristique des styles classique et néo-classique. Elle a été restaurée en 1863, en même temps qu’est reconstruit le pignon du croisillon sud, doté d’une horloge à l’encadrement richement sculpté.

Mais le choeur est, sans conteste, la partie la plus intéressante. Privé de sa voûte en pierre d’origine – à moins qu’elle n’ai jamais été réalisée – il est éclairé par sept fenêtres en plein cintre séparées par des pilastres cannelés. Un chapiteau finement sculpté de feuilles d’acanthes termine chacun d’eux et servait de piédestal à une statue aujourd’hui disparue. Plus haut, un petit dais architecturé couronne le tout. Les six contreforts de l’abside comportent un dispositif comparable – ici constitué d’une console à volute et d’un dais avec petits pignons triangulaires – et les statues, là encore, n’existent plus. Par son plan en hémicycle, ses fenêtres en plein cintre sans meneaux, le décor de ses dais intérieurs comme extérieurs, le choeur de Saint-Vaast appartient à la Renaissance tardive et doit être daté de la fin du 16ème ou du début du 17ème siècles (2008, modifié 2015).

Chronologie :

Points d'intérêt :

Eléments de construction :

Galerie :

Bibliographie :

  • Emile COËT, Notice historique et statistique sur les communes de l’arrondissement de Compiègne, Compiègne, 1883.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Pays de Sources et Vallées. Cantons de Guiscard, Lassigny, Noyon, Ressons-sur-Matz et Ribécourt, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise, Sources et Vallées et Europe, 2008, in-8° de 110 p., p. 55 (voir texte ci-dessus).

Notes :

  • Marest-sur-Matz : notes de visite du 29/6/2007