L'intérieur vu vers le nord-ouest (2002)

Mortefontaine

Notre-Dame-de-Toutes-Grâces * Afficher la carte

Chapelle

Diocèse : Senlis

Coordonnées GPS :
49°6' 36" N 2°36' 18" E
Fermer la carte

Mortefontaine, chapelle Notre-Dame-de-toutes-Grâces

C’est en 1949 que la Congrégation du Tiers-Ordre des Dominicaines s’installe au château de Mortefontaine. Bâti par François Hotman à la fin du 16ème siècle, cette belle construction à la silhouette équilibrée est liée au souvenir des familles Le Coigneux et Le Peletier, dynasties de hauts magistrats sous les règnes de Louis XIII à Louis XVI, puis de Joseph Bonaparte, qui en est le propriétaire de 1798 à 1815. Son immense et célèbre parc à l’anglaise, avec ses étangs et ses îles, sera vendu en 1892 au duc de Gramont, qui y fera construire le château néo-renaissance de Valière.

Aujourd’hui séparé du château, le couvent des Soeurs Dominicaine a été construit entre 1949 et 1951 et la chapelle consacrée le 16 juillet de la même année. Etroitement associée aux bâtiments conventuels, elle est due à l’architecte Bouquerel. Si l’extérieur ne présente guère d’intérêt, il n’en est pas de même de l’intérieur, couvert d’une exceptionnelle charpente dont la forme en carène de navire renversée s’inspire des charpentes médiévales du même type. D’intéressants vitraux dus au maître verrier Fleury ajoutent à l’intérêt de cette chapelle, rare exemple de l’architecture religieuse de l’après-guerre dans l’Oise (2002).

Chronologie :

Points d'intérêt :

Structure et élévation :

Galerie :