L'église vue du sud-est (2006)

Orvillers-Sorel

Saint-Martin Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Beauvais

Coordonnées GPS :
49°34' 43" N 2°42' 18" E
Fermer la carte

Orvillers-Sorel, église Saint-Martin

Saint-Martin a été entièrement reconstruite après la Guerre 14-18 – la bénédiction de l’église achevée est intervenue le 18 juillet 1926 – avec le souci d’évoquer, au moins dans sa silhouette extérieure, l’église précédente, qui était du 16ème siècle. C’est notamment le cas de l’austère clocher porche et des petites toitures en bâtière qui, au nord, correspondent à chaque travée du bas-côté.

Derrière le clocher, doté d’une tribune, l’édifice comprend une nef de quatre travées avec bas-côtés et un choeur pentagonal. Peu original dans son vocabulaire architectural emprunté aux styles roman et gothique (voûtes d’arêtes, arcades brisées, chapiteaux cubiques, piles circulaires…), l’ensemble vaut surtout pour son unité spatiale, à laquelle concourent trois éléments.

Le premier, qui joue dans un sens vertical, est la hauteur identique donnée aux bas-côtés et au vaisseau central, les voûtes d’arêtes dont est couvert celui-ci retombant directement sur les arcades. Le second, qui joue dans un sens transversal, est l’utilisation de piles circulaires pour les arcades, une forme qui permet au regard de glisser plus naturellement vers les murs périphériques. Le troisième enfin, qui joue dans un sens longitudinal, est l’absence d’arcs-doubleaux entre les travées, qui se succèdent ainsi visuellement sans interruption jusqu’au choeur, lui-même privé d’arc triomphal. La seule touche décorative de cet édifice traité avec une sobriété extrême réside dans le décor de feuilles sculptées aux angles et à la base des chapiteaux cubiques, les faces de la corbeille restant nues (2008).

Chronologie :

Galerie :

Bibliographie :

  • Emile COËT, Notice historique et statistique sur les communes de l’arrondissement de Compiègne, Compiègne, 1883.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Pays de Sources et Vallées. Cantons de Guiscard, Lassigny, Noyon, Ressons-sur-Matz et Ribécourt, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise, Sources et Vallées et Europe, 2008, in-8° de 110 p., p. 79 (voir texte ci-dessus).

Notes :

  • Orvillers-Sorel : notes de visite du 9/5/2007