L'église vue du sud (2001)

Pontarmé

Saint-Pierre Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Senlis

Coordonnées GPS :
49°9' 15" N 2°33' 1" E
Fermer la carte

Pontarmé, église Saint-Pierre

D’origine très ancienne comme son vocable l’indique, l’église Saint-Pierre mentionnée dans un texte de 1166 n’a pas survécu à la Guerre de Cent Ans – dont les ravages furent particulièrement importants dans la région – et l’édifice actuel résulte d’une reconstruction effectuée à partir de la seconde moitié du 15ème siècle.

La quasi absence d’éléments de structure ou de décor significatifs en rendent toutefois l’analyse particulièrement difficile. Le plan comprend une nef avec un bas-côté au nord seulement, un choeur flanqué d’une chapelle, au nord également, et une abside pentagonale. Le clocher repose sur la première travée de la chapelle.

La nef et le choeur sont certainement les parties les plus anciennes. Le rachat de la seigneurie de Pontarmé par le connétable Anne de Montmorency en 1545 a dû déterminer une campagne d’embellissement de l’église. La fenêtre du choeur avec son réseau mi-flamboyant, mi-renaissant pourrait être de ce temps et il est tentant de dater également de cette époque l’arc séparant la nef du choeur, la chapelle nord – dédiée à la Vierge et seule partie de l’église à posséder des voûtes d’ogives – et le clocher, simple tour ajourée de baies en plein cintre sans caractère à l’étage du beffroi : toutes ces parties sont en effet totalement solidaires sur le plan de la construction La première moitié du 17ème siècle, enfin, dotera l’édifice d’une abside pentagonale (2002).

Chronologie :

Galerie :

Bibliographie :

  • Louis GRAVES, Précis statistique sur le canton de Senlis, arrondissement de Senlis (Oise), Beauvais, Achille Desjardins,‎ 1841.
  • Ernest DUPUIS, « La seigneurie et le village de Pontarmé », », Comité archéologique de Senlis, Comptes-rendus et mémoires, 1894, p. 1-116.
  • Abbé Eugène MÜLLER, Senlis et ses environs, Senlis, 1894, p. 300-301.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Cantons de Senlis et de Chantilly. Vallées de la Nonette et de la Thève, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise et communes des cantons de Senlis et Chantilly, 2002, in-8° de 56 p., p. 30 (voir texte ci-dessus).

Notes :

  • L’église Saint-Pierre de Pontarmé. Essai de chronologie par Roger Béchet