L'église vue du nord (2007)

Ribécourt-Dreslincourt / Dreslincourt

Saint-Eloi Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Noyon

Coordonnées GPS :
49°31' 29" N 2°55' 38" E
Fermer la carte

Ribécourt-Dreslincourt / Dreslincourt

L’église Saint-Eloi a été totalement reconstruite après la Guerre 14-18 et bénie en 1926. C’est une construction en pierre, réalisée avec soin mais sans grande originalité. Comme souvent, c’est le style néo-roman, facile à mettre en oeuvre, qui a été choisi.

Orientée nord-sud, son plan est des plus classique : une nef de trois travées avec bas-côtés, des croisillons saillants et un choeur à chevet plat. Le clocher est assis sur la première travée du bas-côté sud. Avec ses arcades en plein cintre retombant sur des piles circulaires galbées par l’intermédiaire de chapiteaux à crochets, la nef n’est pas sans mérite. Identique aux autres, la quatrième travée correspond aux croisillons et s’apparente ainsi au type du transept bas roman. L’unité de l’ensemble est renforcée par la succession ininterrompue des voûtes d’arêtes jusqu’au choeur compris. L’intérieur de l’édifice n’est pas sans évoquer, en plus réduit, l’église voisine de Cambronne-les-Ribécourt.

A l’extérieur, c’est la façade qui retient l’attention : son portail en plein cintre avec colonnettes aux piédroits et billettes à l’archivolte, tout comme l’oculus qui le surmonte, avec son décor de dents de scie, rappellent qu’une façade romane du 12ème siècle s’élevait autrefois au même emplacement (2008).

Chronologie :

Galerie :

Bibliographie :

  • Emile COËT, Notice historique et statistique sur les communes de l’arrondissement de Compiègne, Compiègne, 1883.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Pays de Sources et Vallées. Cantons de Guiscard, Lassigny, Noyon, Ressons-sur-Matz et Ribécourt, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise, Sources et Vallées et Europe, 2008, in-8° de 110 p., p. 89 (voir texte ci-dessus).

Notes :

  • Ribécourt-Dreslincourt / Dreslincourt : notes de visite du 27/7/2007