L'église vue du sud (2004)

Saint-Omer-en-Chaussée

Saint-Omer * Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Beauvais

Coordonnées GPS :
49°31' 57" N 2°0' 10" E
Fermer la carte

Saint-Omer-en-Chaussée, église Saint-Omer

Bâtie au 16ème siècle – Graves mentionne la date de 1549 – l’église Saint-Omer est un édifice relativement homogène dont le plan comprend une nef unique, un transept saillant et un choeur avec abside à trois pans. Le mur nord, bâti en silex et pourvu d’une petite fenêtre en lancette trilobée, est cependant plus ancien et la façade paraît être du 18ème siècle.

A l’extérieur, l’édifice est remarquable pour ses maçonneries en damier de silex et de grès, qui comptent parmi les plus représentatives d’une technique très répandue dans une région où la pierre calcaire fait défaut. Toutes les fenêtres sont en briques, un matériau facile à appareiller pour les ouvertures. Les pignons du transept sont ajourés chacun par des doubles fenêtres, une disposition qui s’explique par la charpente qui couvre tout l’intérieur de l’édifice.

Contemporaine de la construction, cette charpente est reçue sur une sablière continue décorée de motifs torsadés et de blochets. Des entraits avec poinçon soulagent le berceau dans la nef, l’abside et – ce qui explique le dispositif des doubles fenêtres – l’extrémité des croisillons. Cette charpente rappelle fortement celle de l’église toute proche d’Achy. A l’entrée de l’église se remarque une intéressante cuve baptismale néo-gothique en bronze avec une représentation de saint Jean-Baptiste (2007).

Chronologie :

Points d'intérêt :

Structure et élévation :

Galerie :

L'extérieur de l'église

L'intérieur de l'église

Bibliographie :

  • Louis GRAVES, Précis statistique sur le canton de Marseille, arrondissement de Beauvais (Oise), Beauvais, Achille Desjardins,‎ 1833.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Picardie verte. Cantons de Formerie, Grandvilliers, Marseille-en-Beauvaisis et Songeons, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise et Communauté de Communes de la Picardie Verte, 2007, in-8° de 82 p., p. 65 (voir texte ci-dessus).

Notes :

  • Saint-Omer-en-Chaussée : notes de visite du 23:6/2005