L'église vue du nord-ouest (2006)

Salency

Saint-Médard Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Noyon

Coordonnées GPS :
49°35' 13" N 3°3' 14" E
Fermer la carte

Salency, église Saint-Médard

Salency est connu pour être le lieu de naissance de saint Médard qui, au 6ème siècle, transféra le siège épiscopal de Vermand à Noyon. Une chapelle, reconstruite après la Guerre 14-18 à proximité de l’église, perpétue sa mémoire. La tradition lui attribue également l’institution de la fête de la Rosière, qui s’attache à récompenser, chaque année, une jeune fille particulièrement vertueuse.

Presque totalement détruite en 1918, l’église paroissiale a été rebâtie à l’identique. Dominée par un puissant clocher porche évoquant le précédent, qui avait été construit en 1619, elle comporte une nef de quatre travées, avec bas-côtés, et un long choeur de trois travées, également avec bas-côtés, qui s’achève par une abside pentagonale. Le choeur était la partie la plus ancienne et appartenait au 16ème siècle.

L’abside reste l’élément le mieux caractérisé. Elle est éclairée par de hautes fenêtres associant les formes brisées et en plein cintre et ses voûtes étaient reçues sur un dispositif associant un culot, une statue et un dais. L’un a été remonté au sud et, par son style, appartient à la Renaissance. Couvert de voûtes d’ogives, le vaisseau central de l’édifice a toujours été aveugle, la lumière parvenant par les fenêtres des bas-côtés selon un parti fréquent à l’époque.

Un très suggestif vitrail a été offert à l’église en 1946 : de retour après la guerre, un soldat témoigne sa reconnaissance à saint Médard d’avoir, cette fois, épargné son village… (2008).

Chronologie :

Galerie :

Bibliographie :

  • Louis GRAVES, Précis statistique sur le canton de Noyon, arrondissement de Compiègne (Oise), Beauvais, Achille Desjardins,‎ 1851.
  • Emile COËT, Notice historique et statistique sur les communes de l’arrondissement de Compiègne, Compiègne, 1883.
  • Chanoine MARSAUX, "La rosière de Salency en 1774", Mémoires de la Société Académique d'Archéologie, Sciences et Arts du Département de l'Oise, t. 16, 1895-1897, p. 531-534.
  • Maxime de SARS, « Histoire de Salency, patrie de saint Médard », Société Archéologique, Historique et Scientifique de Noyon, Comptes rendus et mémoires, t. 31, 1949, p. 1-123.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Pays de Sources et Vallées. Cantons de Guiscard, Lassigny, Noyon, Ressons-sur-Matz et Ribécourt, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise, Sources et Vallées et Europe, 2008, in-8° de 110 p., p. 95 (voir texte ci-dessus).
  • Jean-Yves BONNARD, "Les vitraux évoquant les deux guerres mondiales dans les églises de l'Oise", Société Historique, Archéologique et Scientifique de Noyon, Etudes noyonnaises, n° 288, mars 2016, p. 44.

Documents :

  • Le château de Salency au 18ème siècle, avec en arrière plan le clocher de l’église, par Tavernier de Jonquières (Bnf).
  • Extrait de Alphonse de CAYEUX, Charles NODIER et Justin TAYLOR, Voyages pittoresques et romantiques dans l’ancienne France, Picardie, vol. 3, Paris, 1845.

Notes :

  • Salency : notes de visite du 27/7/2007