La façade vue du nord-ouest (2008)

Pimprez / La Verrue

La Verrue * Afficher la carte

Prieuré

Diocèse : Noyon

Inscrit monument historique en 1946

Coordonnées GPS :
49°29' 39" N 2°56' 22" E
Fermer la carte

Pimprez, Prieuré de la Verrue

Implanté à proximité du cours de l’Oise, au sud de Pimprez, le prieuré de La Verrue est une ancienne maison templière entrée par la suite dans la dépendance du monastère Saint-Jean de Royallieu. Unique témoin des bâtiments médiévaux, la chapelle était restée presque intacte jusqu’à la Guerre 14-18, où elle subit d’importants dommages. Seule la première travée et la façade sont encore bien conservées aujourd’hui.

De petites dimensions et composée simplement d’une nef unique de deux travées et d’une abside à cinq pans, elle n’en est pas moins d’une qualité remarquable et peut être attribuée au dernier quart du 12ème siècle. Ses voûtes d’ogives étaient reçues sur des groupes de trois colonnettes par l’intermédiaire de chapiteaux à crochets.

De puissants contreforts épaulaient ces voûtes à l’extérieur, l’angle sud-ouest étant occupé par une tourelle d’escalier d’origine. Partie la mieux conservée, la façade est percée d’un portail dont les piédroits, garnis de trois colonnettes, reçoivent une archivolte très richement moulurée. Une lancette soulignée par une moulure – semblable aux neuf autres qui éclairaient la chapelle initialement – s’ouvre au-dessus, tandis qu’une corniche décorée de crochets ou de têtes souligne la base du pignon (2008).

Chronologie :

Points d'intérêt :

Galerie :

Bibliographie :

  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Pays de Sources et Vallées. Cantons de Guiscard, Lassigny, Noyon, Ressons-sur-Matz et Ribécourt, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise, Sources et Vallées et Europe, 2008, in-8° de 110 p., p. 81 (voir texte ci-dessus).

Documents :

  • Extrait de Arthur MÄKELT, Mittelalterliche Landkirchen aus dem Entstehungsgebeite des Gotik, Leipzig, réimpression de l’édition originale de 1906, p. 43.