L'église vue du sud-est (2001)

Vineuil-Saint-Firmin

Saint-Firmin * Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Senlis

Inscrit monument historique en 1970

Coordonnées GPS :
49°11' 49" N 2°30' 15" E
Fermer la carte

Vineuil-Saint-Firmin, église Saint-Firmin

L’église Saint-Firmin est un édifice très homogène, de style gothique tardif, bâti de 1540 à 1543 grâce à la générosité du connétable Anne de Montmorency, seigneur de Chantilly.

Très caractéristique des églises rurales construites à cette époque – on pourra lui comparer celle de La Chapelle-en-Serval – elle comprend une nef aveugle de quatre travées avec bas-côtés et une abside pentagonale. Le clocher s’élève sur la première travée du bas-côté nord. Les ogives des voûtes, de profil prismatique, retombent en pénétration directe dans les piles circulaires ou les murs périphériques. A l’extérieur, la dernière travée se signale par une toiture particulière à double rampant qui lui donne les allures d’un transept qui n’est toutefois pas perceptible à l’intérieur.

L’église est célèbre pour ses vitraux du 16ème siècle. Mutilés, dégradés dans le cours des temps, ils ont été regroupés vers 1840 dans les cinq fenêtres de l’abside et restaurés en 1881 par Steinheil. Leur programme iconographique est donc considérablement modifié par rapport à l’état originel, sauf en ce qui concerne la fenêtre située à droite de la baie centrale, qui représente un Arbre de Jessé. Armoiries, représentation de saints et de saintes, de la Vierge, du Christ se partagent les thèmes des autres vitraux en un ensemble qui reste néanmoins de grande qualité (2002).

Chronologie :

Points d'intérêt :

Galerie :

L'extérieur de l'église

L'intérieur de l'église

Les vitraux

Bibliographie :

  • Louis GRAVES, Précis statistique sur le canton de Senlis, arrondissement de Senlis (Oise), Beauvais, Achille Desjardins,‎ 1841.
  • Chanoine L. PIHAN, Esquisse descriptive des monuments historiques dans l’Oise, Beauvais, 1889, p. 448-451.
  • Abbé Eugène MÜLLER, Senlis et ses environs, Senlis, 1894, p. 278-280.
  • P. MUSSAT, « Les vitraux de Saint-Firmin », Bulletin annuel de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Senlis, 1959, p. 45-49.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Cantons de Senlis et de Chantilly. Vallées de la Nonette et de la Thève, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise et communes des cantons de Senlis et Chantilly, 2002, in-8° de 56 p., p. 55 (voir texte ci-dessus).

Sites internet :

  • The Medieval Stained Glass Photographic Archive
  • Wikipédia (Pierre Poschadel)

Notes :

  • Vineuil-Saint-Firmin : notes de visite du 20/4/2001