L'église vue du nord-ouest (2006)

Bailly

Saint-Joseph Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Noyon

Coordonnées GPS :
49°29' 46" N 2°58' 16" E
Fermer la carte

Bailly, église Saint-Joseph

L’histoire de Bailly est intimement liée à celle de l’abbaye d’Ourscamp, qui possédait la seigneurie et nommait à la cure. L’église actuelle résulte d’une reconstruction totale effectuée au début des années 20.

Son plan, très simple, affecte la forme d’une croix latine. L’intérieur est sans caractère si l’on excepte la charpente, mais l’extérieur se signale par son chevet à trois pans avec ses murs pignons débordants et décorés d’oculi trilobés, ainsi que par son portail. De style néo-roman, celui-ci montre un tympan sculpté en 1924 par Henri Vallette et représentant deux anges se prosternant.

Les fenêtres de l’abside sont garnies de trois vitraux de style art déco, oeuvre du maître verrier parisien Lardeur, que l’on retrouve également à Cuts. Le mobilier comporte deux autels et une chaire à prêcher, en ébénisterie, également de style art déco (2008).

Chronologie :

Points d'intérêt :

Galerie :

Bibliographie :

  • Emile COËT, Notice historique et statistique sur les communes de l’arrondissement de Compiègne, Compiègne, 1883.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Pays de Sources et Vallées. Cantons de Guiscard, Lassigny, Noyon, Ressons-sur-Matz et Ribécourt, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise, Sources et Vallées et Europe, 2008, in-8° de 110 p., p. 11 (voir texte ci-dessus).

Sites internet :

  • Inventaire général du patrimoine culturel

Notes :

  • Bailly : notes de visite du 6/7/2007