L'église vue de l'est (2005)

Héricourt-sur-Thérain

Saint-Martin Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Beauvais

Coordonnées GPS :
49°34' 54" N 1°45' 36" E
Fermer la carte

Héricourt-sur-Thérain, église Saint-Martin

Construite sur le rebord du versant nord de la vallée du Thérain, Saint-Martin est d’origine très ancienne comme l’indique son vocable. De petites dimensions, elle comprend une nef unique et un choeur avec chevet polygonal. La nef a été bâtie au 11ème siècle comme le prouvent ses maçonneries en moellons appareillés en arêtes de poisson, bien visibles sur le côté nord. Comme trop souvent, malheureusement, les petites fenêtres romanes d’origine ont disparu, remplacées par des ouvertures plus grandes. La façade a été refaite en briques et moellons en 1859.

Le choeur est une construction de la fin du 15ème siècle ou du début du siècle suivant. Epaulé par des contreforts, il est éclairé par de simples lancettes, sauf au chevet où la fenêtre axiale, plus grande, est divisée en deux lancettes surmontées d’un oculus. Très fréquent, le développement particulier de la fenêtre axiale revêt une valeur symbolique.

A l’intérieur, l’attention se portera sur le choeur, voûté d’ogives. Très surbaissées, ces voûtes comportent des nervures à profil prismatique et retombent sur des consoles sculptées, caractéristiques de cette époque (2007).

Chronologie :

Points d'intérêt :

Galerie :

Bibliographie :

  • Louis GRAVES, Précis statistique sur le canton de Formerie, arrondissement de Beauvais (Oise), Beauvais, Achille Desjardins,‎ 1850.
  • HERMANVILLE, "Notice historique et archéologique sur la commune de Héricourt-Saint-Samson", Mémoires de la Société Académique d'Archéologie, Sciences et Arts du Département de l'Oise, t. 18, 1901-1903, p. 581-735.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Picardie verte. Cantons de Formerie, Grandvilliers, Marseille-en-Beauvaisis et Songeons, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise et Communauté de Communes de la Picardie Verte, 2007, in-8° de 82 p., p. 41 (voir texte ci-dessus).

Notes :

  • Héricourt-sur-Thérain : notes de visite du 21/08/2005