L'église vue du nord-ouest (2018)

Silly-le-Long

Saint-Pierre et Saint-Paul * * Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Meaux

Inscrit monument historique en 2001 (façades et toitures)

Coordonnées GPS :
49°6' 28" N 2°47' 42" E
Fermer la carte

Silly-le-Long, église Saint-Pierre et Saint-Paul

La silhouette assez banale de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul est trompeuse. Cet édifice possède en effet, avec les grandes arcades de sa nef, un ensemble d’une qualité rare qui doit remonter à la fin du 14ème ou au début du 15ème siècle, période de court répit au milieu de la Guerre de Cent Ans.

Bâtie durant le second quart du 13ème siècle et partie la plus ancienne avec l’abside, la tour de façade était à l’origine un clocher porche – son rez-de-chaussée était ouvert sur trois côtés – comme le prouve la disposition des contreforts.

Exceptées cette tour et l’enveloppe de l’abside, l’église subit une reconstruction totale fin 14ème/début 15ème siècle, une époque dont les témoins sont rares dans cette région qui eut beaucoup à souffrir de la guerre contre les Anglais et des désordres politiques qui l’accompagnèrent. S’il ne reste de cette reconstruction que les grandes arcades des quatre travées de la nef, ces vestiges sont néanmoins suffisants pour juger du très grand raffinement avec lequel l’église avait été alors partiellement rebâtie.

Les arcades finement moulurées retombent sur des piles qui ne comportent pas moins de seize colonnettes. Treize d’entre elles, associées aux retombées des arcades et des voûtes du bas-côté, sont surmontées par des chapiteaux dont le décor de personnages, de feuilles et de fruits se poursuit d’une corbeille à l’autre à la manière d’une frise. Vers le vaisseau central, le tailloir du chapiteau de la demi-colonne médiane, qui correspond au doubleau de la voûte, sert de socle à une niche surmontée d’un dais finement ouvragé abritant une statue. Une disposition semblable se retrouve, pour le 16ème siècle, à l’église de Serans, dans le Vexin, et l’église de Trumilly l’adoptait déjà au 13ème siècle dans une variante avec petits panneaux peints.

Les parties hautes de la nef, les bas-côtés et le voûtement de l’abside furent refaits au 16ème siècle. Les traces de réparation sont particulièrement spectaculaires sur les murs gouttereaux de la nef qui, beaucoup plus minces, se raccordent maladroitement à la construction précédente. Deux voûtes sexpartites remplacèrent alors les voûtes quadripartites d’origine. On remarquera enfin la chapelle terminant le bas-côté sud, couverte d’une belle voûte avec clef pendante, liernes et tiercerons et abritant un intéressant autel du 17ème siècle (1996, modifié 2017).

Chronologie :

Points d'intérêt :

Galerie :

L'extérieur de l'église

L'intérieur de l'église

Bibliographie :

  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Canton de Nanteuil-le-Haudouin. Valois et Multien, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise et S.E.P. Valois-Développement, 1996, in-8° de 32 p., p. 26-27 (voir texte ci-dessus).

Sites internet :

  • Wikipédia (Pierre Poschadel, principalement)

Notes :

  • Silly-le-Long : notes de visite du 20/7/1995