Les vestiges du clocher vus de l'est (1995)

Borest

Sainte-Geneviève Afficher la carte

Prieuré

Diocèse : Senlis

Inscrit monument historique en 1930

Coordonnées GPS :
49°10' 50" N 2°40' 2" E
Fermer la carte

Borest, Prieuré Sainte-Geneviève

A proximité d’un corps de logis qui a conservé ses belles fenêtres du 14ème siècle et d’un imposant pigeonnier du 17ème, la petite église du prieuré Sainte-Geneviève est aujourd’hui réduite à un pan de mur du clocher et à un chœur tronqué. Si le clocher roman était resté complet jusque dans les années 60, époque à laquelle il s’effondrait pour cause de vétusté, la nef avait disparu depuis longtemps déjà. Outre cette nef, sur laquelle on ne sait rien, ce petit édifice comprenait à l’origine un chœur de deux travées voûté en berceau plein cintre avec le clocher sur la première, un plan classique pour les édifices de petites dimensions.

Conservé dans son intégralité, le mur oriental du clocher comporte un étage de beffroi percé de deux baies en plein cintre. Des colonnettes garnissent les piédroits et les chapiteaux qui les surmontent sont décorés principalement de simples volutes d’angle. Par les caractères de cet étage terminal, ce clocher peut être rapproché de ceux de la famille de Rhuis ou des étages inférieurs du clocher de Nogent-sur-Oise et doit donc être attribué au dernier quart du 11ème siècle (1996, modifié 2016).

Chronologie :

Points d'intérêt :

Structure et élévation :
Eléments de décor :

Galerie :

Bibliographie :

  • René de MARICOURT, "Les gravures murales de Borest », Comité archéologique de Senlis, Comptes-rendus et Mémoires, 1885, p. 70-76.
  • Abbé Eugène MÜLLER, Senlis et ses environs, Senlis, 1894, p. 174-176.
  • Danielle JOHNSON, Architectural Sculpture in the Region of the Aisne/Oise Valleys during the Late 11th/Early 12th Century, Thèse de Doctorat de l’Université de Leiden (dactylographiée), 1984.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Canton de Nanteuil-le-Haudouin. Valois et Multien, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise et S.E.P. Valois-Développement, 1996, in-8° de 32 p., p. 10 (voir texte ci-dessus).

Sites internet :

  • Inventaire général du patrimoine culturel