L'église vue du sud-est (2006)

Villeselve

Sainte-Trinité Afficher la carte

Paroissiale

Diocèse : Noyon

Coordonnées GPS :
49°41' 52" N 3°6' 45" E
Fermer la carte

Villeselve, église Sainte-Trinité

L’église de la Sainte-Trinité est un édifice difficile à analyser en raison des nombreux remaniements et restaurations – celles-ci souvent malencontreuses – dont il fut souvent l’objet, les derniers étant consécutifs à un incendie intervenu en 1922.

La partie la plus ancienne – milieu du 12ème siècle – est incontestablement la nef, malheureusement défigurée par une façade en ciment. Construite en grès, elle comporte trois travées avec bas-côtés, ces derniers ayant été refaits en 1824 d’après Graves. La communication avec ceux-ci s’effectue par des arcades brisées à ressaut qui sont reçues sur des piles rectangulaires par l’intermédiaire d’une simple imposte. Une petite fenêtre en plein cintre s’ouvre immédiatement au-dessus. La troisième travée est toutefois encadrée par deux puissants arcs-doubleaux, de même forme que les arcades et qui retombent sur des pilastres fortement saillants, toujours par l’intermédiaire d’impostes. Leur présence incite à penser qu’un clocher en pierre s’élevait jadis au-dessus de cette travée qui, avec une élévation semblable aux deux autres, doit être regardée comme une variante du transept bas.

Les parties orientales, composées d’un choeur à chevet plat et de deux croisillons, sont construites en grès ou en briques et semblent tardives (du 17ème au 19ème siècle, sans doute). L’église possède un étonnant ensemble mobilier du 19ème siècle dû à la générosité de la famille Lefebvre. Réalisé en marbre et de style principalement néo-roman, il comporte un maître-autel et deux autels secondaires, une chaire à prêcher, une cuve baptismale, une balustrade, mais aussi un ensemble de luminaires en bronze et cuivre.

Dans le village, la chapelle Sainte-Madeleine évoque la présence d’un prieuré rattaché, au Moyen-Age, à celui de la Madeleine de Vézelay (2008).

Chronologie :

Points d'intérêt :

Galerie :

Bibliographie :

  • Louis GRAVES, Précis statistique sur le canton de Guiscard, arrondissement de Compiègne (Oise), Beauvais, Achille Desjardins,‎ 1850.
  • Emile COËT, Notice historique et statistique sur les communes de l’arrondissement de Compiègne, Compiègne, 1883.
  • Alfred PONTHIEUX, "Notice historique sur Villeselve et son ancien Prieuré", Comité Archéologique et Historique de Noyon. Comptes-Rendus et Mémoires", t. 15, 1899, p. 211-294.
  • Dominique VERMAND, Eglises de l’Oise. Pays de Sources et Vallées. Cantons de Guiscard, Lassigny, Noyon, Ressons-sur-Matz et Ribécourt, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise, Sources et Vallées et Europe, 2008, in-8° de 110 p., p. 108 (voir texte ci-dessus).

Notes :

  • Villeselve : notes de visite du 15/7/2006